Comment réaliser son garde manger

Exemple de garde-manger à faire soi même

Pour confectionner un garde-manger, il n’y a pas de grosses difficultés, juste un peu de découpes, de la minutie, de la précision et du temps.

Toujours est-il que si vous ne vous sentez pas l'âme d'un apprenti menuisier nous nous ferons un plairsir de vous en fournir un ici et tout fait ! ;-).

 

 

De quoi a-t-on besoin pour fabriquer un garde-manger ?

De bois, de clous et de toile moustiquaire métallique assez fine pour que les mouches, moustiques et autres araignées ne puissent pas aller se servir.

Les champions de la récupération peuvent même utiliser du bois recyclé, de palettes par exemple. Dans ce cas, nous vous conseillons de trouver les meilleurs angles et de marquer légèrement avec un crayon les zones les moins esthétiques afin de les contourner au moment de la découpe des différents éléments.

Avant de vous jeter sur l'ouvrage vous devez réfléchir à l'utilisation que vous souhaitez donner à votre garde manger. La bonne question : quel type d'aliments souhaitez-vous y mettre ? Des fruits et légumes, de la charcuterie, du fromage ou un peu de tout ? A partir de cette réflexion, vous pourrez déterminer les dimensions que vous souhaitez lui donner.

Une hauteur de 50 cm, une largeur et une profondeur de 40 cm vous permettront de stocker sur deux niveaux à l’aide d’une claie de séparation. Ces côtes seront alors idéales pour du fromage ou de la petite charcuterie (saucissons, carré de jambon cru…).

Avec une hauteur un peu plus importante et sans étagère, votre garde manger se transformera  en une cave de séchage pouvant y accueillir jambon cru et saucissons. Dans ce cas il faudra prévoir quelques crochets de suspension.

Ultime conseil, une fois les quatre faces du garde-manger réalisées, la toile moustiquaire se fixera simplement avec des agrafes. La porte comportera, en plus des charnières, une petite targette ou un aimant afin de garantir une bonne fermeture.

La construction

Plan de garde-manger à faire soi même

Commencer par fixer les deux panneaux latéraux sur les traverses inférieures et supérieures, en réservant l’emplacement des montants sur lesquels seront ensuite fixés les panneaux.

Quand les deux cadres seront assemblés, fixer ensuite le panneau arrière sur les traverses inférieure et supérieure, toujours en réservant l’emplacement des montants.

Fixer alors le panneau sur ces derniers.

Fixer également entre les montants avant les traverses inférieures et supérieures, toujours par collage-clouage.

Sur le panneau arrière et sur ceux de côté, fixer de nouveau les traverses sur lesquelles s’appuieront les deux tablettes, sous le bord avant desquelles seront fixés les raidisseurs.

Les tablettes ainsi que la tablette inférieure seront entaillées aux angles pour qu’elles s’encastrent autour des montants. Le tout sera toujours assemblé par collage-clouage.

 

 

La porte

Porte de garde-manger à faire soi même

Pour réaliser la porte avec toile métallique, entailler à mi-bois les barres qui constituent les montants et les traverses de la porte dont les dimensions sont de 503 x 448 cm.

Assembler ces barres entre elles bien d’équerre.

Dans les montants, pratiquer les entailles nécessaires pour encastrer les deux charnières qui doivent affleurer la surface et qui seront fixées par des vis en laiton à tête fraisée.

La toile métallique sera fixée elle aussi entre les barres de la porte et les champlats qui les recouvrent.

Sur la porte, que vous placerez à plat sur une table, poser provisoirement la toile métallique avec quelques pointes, sur trois côtés. Sur le quatrième côté, opposé aux charnières, mettre en place et fixer la baguette qui doit déborder de 5 mm le bord extérieur de la porte.

Fixer encore les deux baguettes qui doivent aussi déborder les bords extérieurs de la porte de 5 mm.

La deuxième baguette, côté charnières, ne doit pas déborder afin de ne pas s’opposer à l’ouverture de la porte.

Il ne reste plus qu’à fixer ensuite les charnières sur le premier montant pour terminer votre garde-manger.

Les dimensions

Dans s le tableau ci-dessous est donc la nomenclature de tous les éléments nécessaires à la construction, avec nombre et dimensions en millimètres.

Désignation Nombre    Dimensions
Montants 4 600 x 25 x 25
Traverses inférieure et supérieures AV   2 450 x 25 x 25
Traverses inférieure et supérieures AV 2 450 x 25 x 25
Traverses inférieure et supérieure AR 2 450 x 15 x 15
Traverses intermédiaires   2 450 x 15 x 15
Traverses inférieure et supérieure latérale   4 420 x 15 x 15
Traverses intermédiaires latérales 4 420 x 15 x 15
Panneau arrière 1 550 x 500 x 5
Panneaux latéraux 2 550 x 425 x 5
Tablette inférieure 1 500 x 420 x 5
Tablettes intermédiaires 2 500 x 410 x 5
Tasseaux 2 450 x 15 x 15
Dessus 1 510 x 425 x 5
Montants de porte    2 503 x 30 x 10
Traverses de porte 2 448 x 30 x 10
Toile métallique (laiton) 1 500 x 445
Champlats, montants 2 513 x 35 x 5
Champlats, traverses 2 453 x 35 x 5
Charnières laiton et vis 2 40 x 40


Les matériaux et fournitures

Voici les matériaux et fournitures pour pouvoir fabriquer le garde-manger :
•    3,50 m tasseau raboté de 25 x 25
•    6,40 m tasseau raboté de 15 x 15
•    2 m tasseau raboté de 30 x 10
•    1,95 m champlat de 35 x 5
•    1 panneau d’Isorel dur en 5 mm d’épaisseur, 1,52 x 1 m
•    1 toile métallique fine (laiton) 0,50 x 0,45 m
•    2 charnières laiton avec vis et laiton à tête fraisée